Alternatiba, la transition est là !

Le 14 septembre dernier, le Tour Alternatiba  faisait étape à Marseille, d’abord à Luminy puis à la gare Saint-Charles. Une “Vélorution” a ensuite sillonné les rues jusqu’au Chapiteau de la Belle de Mai (3éme arrondissement). Le lendemain, les cyclistes les plus courageux sont repartis au petit matin, tandis que se tenait toute la journée un Village des alternatives pour sensibiliser au dérèglement climatique et présenter plus de 50 alternatives locales.

En 2018, le Tour Alternatiba a parcouru en 4 mois 5800 kilomètres en France et dans 4 pays frontaliers. La dernière des 200 étapes s’est déroulé à Bayonne le 6 octobre, avec un meeting intitulé “Changeons le système, pas le climat”.

Alternatiba, c’est une aventure lancée en 2013 à Bayonne afin d’organiser la mobilisation citoyenne pour le climat, notamment suite aux rapports du GIEC (version 2018 ici). En 2015, la première édition du Tour Alternatiba a mobilisé plus d’un demi-million de personnes au total. Elle s’est terminée à Paris, aux côtés du mouvement Action Non-Violente COP21 pour interpeller les décideurs politiques et économiques à l’occasion de la signature de l‘accord de Paris.

Le Tour Alternatiba

Pour changer le système sans changer le climat ! 

Ce 14 septembre dernier, le Tour Alternatiba a fait escale à Marseille. Un village des alternatives s’est tenu au Chapiteau de la Belle de Mai afin de sensibiliser à l’urgence climatique.

Démarche locale sur des problèmes de société

Crédits

  • Réalisation : Thomas Desset, Margaux Capel
  • Production : Com’étiK diffusion 2018