Court fiction : LÉO

Ce court métrage réalisée par Gabrielle George est disponible jusqu’au 1 avril 2020

LÉO est né de ses lectures des livres de Virginie Despentes et particulièrement de King Kong théorie, qui est venu alimenter à
ce moment là ses questionnements sur l’injonction à la féminité.
Il a été réalisé dans le cadre des ateliers de créations filmiques de l’Espace Jemmapes, dirigé par Marina Galimberti. Il met en scène Elsa Aloisio (Léo) qui a été une rencontre révélatrice pour l’écriture de ce personnage. La réalisatrice a été entourée des autres membres de l’atelier et particulièrement aux côtés de Joaquin Munoz (chef opérateur) qui a aidé à mettre en image ce
que Gabrielle George avait en tête pour ce premier court-métrage.

Léo a été sélectionné au Festival du Film Jeune de Lyon ainsi que au Festival Des images aux mots de Toulouse. Il a également été visionné dans le cadre d’un ciné-club virtuel sur la plateforme des cinéastes indépendants ZOOMA crée par Lívia Ribeiro. Il a été programmé dans le cadre d’une séance dédiée à la question de la féminité dans notre société (https://zooma.fr/)

Court fiction

“Après plusieurs années de bonnes, loyales et sincères investigations: j’en ai quand même déduit que la féminité c’est la putasserie”.

COURT MÉTRAGE

 

Crédits

Réalisation : Gabrielle George
Avec Elsa Aloisio (Léo)

Avec Elsa Aloisio, Fred Navarro, Margaux Mathé, Stéphanie Boucher.

Caméra :
Joaquin Munoz
Fred Gros-Quelen

Lumière :
Marina Galimberti

Son :
Alain Brisse

Musique :
Lana Jung Majkowska

Assistante réalisation :
Juliette Dussautoir

Régie :
Gabrielle Dusautoir

Maquillage :
Catherine George

Coiffure :
Vivian Girard

 

 

Rubriques