Mouldi Sabri

Avocat

au Barreau de Marseille et de Tunis

Mouldi Sabri nous parle du Printemps Arabe, de la Tunisie et de la liberté.

Le portrait chez le barbier
 » Y’a pas 2 personnes qui ne seraient pas d’accord sur le fait que l’homme devrait chercher à s’émanciper, à se libérer, à s’épanouir donc il n’y a pas de raison pour que l’homme arabe ne jouisse pas de ces demandes naturelles. »
« On prend les acquis pour des acquis éternels et donc on bouge plus et ça, je pense que pour une société c’est pas bon signe; moi j’aime les gens qui se lèvent le matin pour aller se battre, je pense que c’est le meilleur moteur de la vie. »
« On ne peut pas vivre de liberté et d’eau fraiche et là demeure le problème qui nous touche tous, c’est comment évoluer, comment nous développer, comment partager nos richesses et essayer d’avoir un mode de vie et un partage de vie où le vivre ensemble a vraiment un sens. »
Mouldi Sabri

 

Crédits

  • Image : Stéphane Degros & Louise Bansard
  • Montage : Louise Bansard
  • Interviewé : Mouldi Sabri – Avocat au Barreau de Marseille et de Tunis
  • Intervieweur : Renaud Chammas, le Barber Shop
  • Production : Com’étiK diffusion

Plus d’infos

Magazines

Tous les magazines
La Barber interview
Bizzzar
Propolis
Microfaune
L'Ingénius
Sans Commentaire